La salle de bain…

11 12 2013

Nous pensions avoir le temps… le temps de s’occuper de la salle de bain, et puis, un dégât des eaux en a décidé autrement. En effet, une fuite supposée sous le bac de douche a précipité les événements. Sacrée fuite ! Puisque le mur se trouvant sous la salle de bain (c’est à dire le mur de l’entrée) commençait à noircir de moisissures… beurk !
Qu’à cela ne tienne, nous ne nous décourageons pas, et puisque nous devions refaire cette salle de bain (que nous trouvions trop petite), nous nous équipons et hop, au boulot !

CAM01667

Pour commencer, on casse. C’est une habitude chez nous. Nous avions la chance d’avoir, derrière la salle de bain, un balcon. Ce balcon était relié à une chambre adjacente, et ne communiquait avec la salle de bain que par une petite fenêtre. Il nous suffisait donc d’enlever la fenêtre et de casser le mur qui la maintenait. Le linteau était déjà tout prêt ! Après une dure journée de labeur, la première étape était terminée. Place maintenant à la deuxième étape, l’isolation du balcon.

CAM01673

Nous avons couvert le sol avec des plaques de mousse d’une vingtaine de centimètres d’épaisseur, nous avons posé de la laine de roche sur le mur extérieur, et nous avons renforcé l’isolation de la baie vitrée existante avec des plaques de mousse de 5 centimètres d’épaisseur. Nous avons terminé en refaisant les joints de la baie vitrée.

CAM01678

Après l’isolation, nous avons posé un placo plâtre marine pour couvrir la laine de roche, et nous avons créé un faux plafond en lame de PVC blanc, avec l’introduction de 3 spots du plus bel effet !

CAM01676

Pour la réalisation du faux plafond, rien de bien compliqué. Deux tasseaux de chaque côté, deux rails, et une ribambelle de lame PVC blanche, achetées pour 3 fois rien chez Leroy Merlin.
Nous voici maintenant avec un ex balcon confortablement isolé. Nous allons y poser notre future baignoire ! Mais avant cela, il nous fallait dégager le passage entre l’ancienne salle de bain et la nouvelle pièce. C’est à ce moment là que nous nous attendions au pire, en cassant le vieux bac de douche.

CAM01694

Et bien sur ce coup, nous avons été très déçus. Aucune fuite, pas de moisissures, rien. Tout était parfaitement sain. J’en profite pour féliciter le plombier qui est venu nous dire (en échange d’un chèque de 150 €) que notre bac de douche était en cause, et qu’il fallait commencer les travaux sans plus tarder. Evidemment, nous ne comptions pas sur lui pour les faire. Lui si. Tant pis pour lui. A ce stade, nous n’avions plus de douche, et pas encore de baignoire… bref.
Les deux arrivées d’eaux semblaient très malades, puisqu’elles étaient coulées dans une dalle depuis au moins cinquante ans. Elle semblaient poreuses, et suintaient même un peu d’eau. Décision a été prise de shunter les arrivées d’eau existantes, et de se raccorder directement à la source (c’est à dire dans les toilettes, au rez de chaussée), afin de se raccorder sur des tubes sains. Le réseaux de plomberie a été refait avec du PER. Il m’a fallu une journée entière, mais au moins nous repartions avec un réseau parfaitement sain.

CAM01734

Le système PER, bien qu’un peu cher (surtout les raccords), est très facile d’utilisation. Pour ma part j’avais opté pour des raccords à visser. Une clé de 24 suffit. Pour la pose des tuyaux, quelques colliers doubles feront l’affaire. Toujours le tuyau bleu d’eau froide sous le tuyau rouge d’eau chaude. La largeur des tuyaux utilisés est du 16 (13×16). Pour se raccorder aux tuyaux existants (en cuivre), j’ai utilisé des raccords à compression en 20×27.
NB : En ce qui concerne les raccords, faites très attention ! Il existe principalement du 12×17 (généralement on le retrouve pour les raccords de robinetterie), du 15×21, ou du 20×27. Mais ce n’est pas tout, il peuvent être à visser, à glissement, à compression… renseignez-vous, cherchez bien ceux dont vous aurez besoin, et si nécessaire, faites un schéma pour éviter les mauvaises surprises.

CAM01718

Et voici notre superbe baignoire, acheté chez Bricoman. Il nous a fallu créer la structure de soutien. Pour cela, nous l’avons dessiné et réalisé avec des tasseaux de bois. C’est un casse tête, surtout dans le petit espace qui nous était imparti. Nous avons utilisé des vis Spax 100 mm pour fixer les tasseaux entre eux. Le résultat est très solide !

CAM01721

Ensuite nous sommes passés à la pose de l’évacuation, et là, nous nous sommes fait avoir par une bonde de premier prix, acheté chez Leroy Merlin. Elle n’était vraiment pas de bonne qualité. A éviter donc… Une fois la robinetterie et la bonde posées, nous avons créer le chemin d’évacuation avec des tubes PVC en 40, quelques coudes, et de la colle PVC, en respectant la pente, bien entendu !!

CAM01776

Pour l’habillage, nous avons utilisé des plaques d’OSB, résistantes à l’eau. Leur aspect brut nous plaisait particulièrement ! Pour entourer la baignoire, nous avons employé de nouveau des lamelles de PVC blanches. Le tout a été proprement jointé. Et voilà le résultat :

CAM01792

Une fois la baignoire terminée, nous nous sommes attaqués à la douche, car nous souhaitions avoir les deux. Mais avant cela, nous avons… cassé un nouveau mur. Une fois n’est pas coutume. En effet, pour insérer la douche il nous fallait de la place. Nous en avons fait en déplaçant la porte d’entrée de la salle de bain. Pour y arriver, il nous fallait créer un espace au dessus de l’escalier afin d’y placer la nouvelle entrée. Une petite mezzanine en quelque sorte. Voici l’escalier à l’origine :

Escalier

Et voici l’entrée d’origine. Nous avons dû casser une partie du mur qui se trouve de l’autre côté du garde corps (photo ci-dessous).

Salle de bain

Le mur en brique n’a pas posé de problème particulier, et il est tombé sans résister. Nous avons donc pu installer notre mezzanine, avec trois poutrelles solidement fixées et une grosse planche d’OSB. On voit mieux sur la photo suivante l’ouverture faite dans le mur, et l’ancienne porte d’entrée. Nous avons également nivelé le mur d’accotement de l’escalier, et créé un véritable espace supplémentaire.

CAM02607

Voici une vue de l’espace créé, depuis l’escalier. Il a été fait avec des montants et du placo-plâtre.

20140520_203254

Enfin, pour habiller l’ancienne porte, nous avons opté pour du lambris. Nous avons du coup recouvert le mur entier de lambris, et choisi une porte coulissante pour fermer la salle de bain.

20141109_163453

La douche va donc se trouver derrière l’ancienne porte. A droite en entrant dans la salle de bain. Il a fallu tout d’abord relier l’évacuation, l’eau chaude et l’eau froide. Je me suis tout simplement relié au système PER que j’avais monté précédemment pour le lavabo et la baignoire. Le système se trouve derrière une cloison technique en placo hydrofuge. Nous avons installé un bac en fibre de verre de 90, et monté de part et d’autre deux petits murs en béton cellulaire qui serviront à fixer la porte de douche.

2015 - 8

Puis place au carrelage… Les fixations et les sorties d’eau accueilleront un belle colonne de douche !

2015 - 2


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Conceptionagil |
Cartonnage Tendance |
Omoularot |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Danibidules68
| Reipotudo
| Votre piscine parfaite